Comment a-t-on fait pour oublier nos rêves ? Comment a-t-on fait pour créer des sociétés qui nous éloignent de nos rêves ? Comment a-t-on crée des sociétés qui nous vendent des rêves qui ne sont pas les nôtres ?

Qu’ils sont amers ces matins où on se lève et où on n’a pas envie…

Qu’ils sont doux ces matins où on se lève et où on sourit à la vie…

Ne sommes-nous pas responsables de nos choix ?! Ne sommes-nous pas responsables de nos vies ?!

Ce matin, j’ai décidé de me lever de bonheur ainsi que tous les autres prochains matins… ❤️

Advertisements

Parce qu’il est temps… de partir à la recherche de la milonga perdue.

IMG-20180314-WA0006
https://www.instagram.com/adrenafotografia/

Mon sac à dos est presque bouclé… il est temps pour moi de quitter Buenos Aires. J’ai décidé de partir sur les routes à la rencontre des gens avec mes chaussures de tango à la main.

L’idée est d’user mes semelles sur d’autres terrains de jeux que les milongas de la Capitale argentine.

Pendant tout mon voyage, je vous raconterai et montrerai tous les lieux où j’ai pu danser. J’aimerais vous donner un maximum d’informations sur ces lieux pour qu’à votre tour lors d’un voyage vous puisiez y aller. Y aller danser, ou simplement aller voir les gens danser.

Le tango argentin est une danse vraiment particulière… pour moi, c’est la danse de la rencontre... de la rencontre avec l’autre et avec soi-même. L’abrazo ou l’embrassade ou encore l’étreinte en français est un moment très particulier. Vous prenez quelqu’un dans vos bras… ça peut être quelqu’un que vous ne connaissez pas, quelqu’un que vous avez simplement croisé ou quelqu’un que vous connaissez bien. Et avec cette personne vous allez partager une “tenda”.

Une “tenda”, en général c’est trois (en France) ou quatre (en Argentine) morceaux de musique. Ce sont soient des tangos, des milongas ou des vals joués par un même orchestre. Et entre chaque “tenda”, il y a des “cortinas”, ce sont des musiques très différentes (cumbia, musique actuelle…) qui vous permettent de changer de partenaire ou d’aller vous asseoir.

Je pars donc sur les routes d’Argentine à la rencontre des autres, à ma rencontre.

La première étape de mon voyage, le sud de la province de Buenos Aires.

_____________________________________________________________________________________________

“Le tango argentin est une danse vraiment particulière… pour moi, c’est la danse de la rencontre… de la rencontre avec l’autre et avec soi-même. C’est un peu comme avoir rendez-vous… tu peux être à l’heure c’est-à-dire être présent au rendez-vous et profiter du moment ou tu peux être en avance et devancer les propositions du guideur ou carrément être en retard et être en complet décalage avec ton/ta partenaire… tout dépend de l’état d’esprit du moment, du tien et de l’autre.”