Los Tamariscos (Bagdad Café argentin), provincia de Chubut

DSC_2202

Le Bagdad Café argentin, perdu au milieu de la nada… sur la route 40.

Il y a des lieux comme celui-là… des lieux où on se sent bien… des lieux où tout est simple… des lieux où l’on vous écoute… des lieux où on a un tas d’histoires à vous raconter… des lieux où il y a des gens comme ceux-là…

Il n’y a pas beaucoup de lieux comme celui-là donc si vous avez l’occasion de vous y arrêtez, n’hésitez pas !

Vous pourrez y savourer una torta frita (sorte de pain/beignet frit) ou un gâteau aux pommes fait maison accompagné d’un café ou d’un thé. C’est aussi une épicerie donc s’il vous manque des gâteaux secs pour accompagner votre maté, vous pourrez en trouver.

Et si vous voyagez à vélo, en stop, en voiture ou en bus vous pouvez même y dormir. Liliana et Maxi sont de supers hôtes. J’y ai passé deux nuits et j’ai eu l’impression de faire partie de leur famille. Ce sont des gens simples qui aiment échanger.

C’est un endroit que je vous recommande chaudement.

DSC_2211

Visa touristique périmé… en Argentine

andrew-neel-133200-unsplash

Photo by Andrew Neel on Unsplash
Je souhaite partager avec vous mon expérience concernant la régularisation de mes papiers en Argentine.
Je suis arrivée fin septembre, j’avais donc un visa de 30 jours. J’ai décidé de ne pas le renouveler. J’avais trois options, faire un Aller/Retour à l’étranger (il faut compter à peu près 1 200 pesos pour un A/R entre Bs As et l’Uruguay en bateau), aller au service d’immigration et payer 350 pesos pour avoir droit à un nouveau visa de 90 jours et la dernière otpion, celle que j’ai choisi, payer une amende avant de sortir du pays.
J’ai choisi la dernère option (ça fait plus de 6 mois que je suis sur le territoire argentin). J’ai payé une amende 1 500 pesos et “ça m’a coûté” une matinée. Et si ça fait plus de 2 ans que votre visa est périmé vous payerez 3 000 pesos.
Je suis allée au service d’immigration avec mon passeport, ils m’ont donné mon amende que je suis allée régler à la Banque nationale et avec mon reçu je suis retournée au service d’immigration. Ils m’ont alors donné une sortie de territoire.
Les prix évoluent assez rapidement avec l’inflation donc les prix que je vous donne aujourd’hui, en avril 2018, peuvent être différents voire très différents d’ici 6 mois. Et ne vous fiez pas aux prix indiqués sur les sites du gouvernement argentin, ils ne sont pas actualisés. Bienvenue en Argentine ! =D

Comment a-t-on fait pour oublier nos rêves ? Comment a-t-on fait pour créer des sociétés qui nous éloignent de nos rêves ? Comment a-t-on crée des sociétés qui nous vendent des rêves qui ne sont pas les nôtres ?

Qu’ils sont amers ces matins où on se lève et où on n’a pas envie…

Qu’ils sont doux ces matins où on se lève et où on sourit à la vie…

Ne sommes-nous pas responsables de nos choix ?! Ne sommes-nous pas responsables de nos vies ?!

Ce matin, j’ai décidé de me lever de bonheur ainsi que tous les autres prochains matins… ❤️